Search & Find
Accueil   >   Agenda : Journée d'études "Moïse en psychanalyse"

Journée d'études "Moïse en psychanalyse"

Le 25 janvier 2019
À 09h30
Insitut Le Bel, salle Ourisson

Moïse en psychanalyse

journée d'études – 25 janvier 2019

Le dernier livre de Freud, L'homme Moïse et la religion monothéiste, est le plus énigmatique de tous ses écrits. S'il atteste de son ancienne fascination pour la figure de Moïse, la signification de ce livre demeure obscure. S'agit-il du "testament" de Freud ? D'un livre crypté pour temps de persécution ? Avons-nous affaire à une construction spéculative inconsistante ou au contraire à l'avancée ultime de la pensée freudienne ? À en croire Lacan, c'est à partir du Moïse "que tout ce que Freud a articulé devient vraiment significatif". Comment faut-il l'entendre ? Comment se démarque-t-il des hypothèses de Totem et tabou sur le meurtre du père et la genèse des religions ? Pourquoi Freud s'efforce-t-il de prouver que Moïse était égyptien et qu'il a été assassiné par les Hébreux? Et que reste-t-il aujourd'hui de ses hypothèses, alors que les travaux des historiens remettent en question son interprétation du monothéisme d'Akhénaton et la réalité historique de l'Exode ? Aussi éloigné soit-il de la "vérité matérielle" des faits, nous devons relire le Moïse de Freud si nous voulons comprendre la "vérité historique" du récit de l'Exode, le rôle du "grand homme" dans l'émancipation d'un peuple, les figures et les noms du divin qui sont convoqués dans ce récit.

Cette journée d'études est la première d'une série de rencontres prévues sous la responsabilité de Jacob Rogozinski dans le cadre du programme de recherches de l'Institut d'études avancées de l'Université de Strasbourg (USIAS) Pour une herméneutique de l'émancipation : le paradigme de l'Exode. La journée d'études suivante – Moïse en philosophie politique – aura lieu le 28 février.

-9h30 : Jacob Rogozinski (philosophe, Strasbourg) : présentation de la journée : Un "trouble de mémoire" sur le Sinaï ?

-10h : Isabelle Alfandary (Paris-3, psychanalyste, présidente du Collège international de philosophie) : Le Moïse de Freud ou l’autre en soi

-11h30 : Stéphane Gumpper (psychanalyste, Faculté de psychologie, Strasbourg) : Transfiguration par l'exil ? 

-14h : Jean-Michel Hirt (psychanalyste, Paris) : La puissance de renoncer 

-15h : Eran Dorfman (philosophe, Université de Tel-Aviv) : Les deux Moïse : réflexions sur le dédoublement 

-16h : Monique Selz (psychanalyste, Paris) : De l'exil individuel à l'exil collectif : la construction d'une société

la journée d'études aura lieu salle Ourisson, Institut Le Bel (1° étage)

4 rue Blaise Pascal (station de tram : Observatoire)