Search & Find
Accueil   >   Doctorat   >   L'évaluation annuelle et le suivi à mi-parcours

L'évaluation annuelle et le suivi à mi-parcours

L'évaluation annuelle

Conseils en vue de la rédaction de l’état d’avancement du travail doctoral en vue de la procédure de réinscription et de la rencontre avec le comité de suivi individuel.

Le document gagnera à préciser :

  • Le sujet retenu et l’évolution éventuelle de l’intitulé en fonction de l’avancée des recherches ;
  • La problématique ;
  • L’état d’avancement du projet sur le plan de la réflexion, de l’établissement d’un plan et de la rédaction ;
  • Les chapitres, ou tout autre document écrit, déjà remis au directeur de thèse, ainsi que la date de ces remises ;
  • Les aspects novateurs de la thèse et les pistes ou hypothèses qui sont explorées ou le seront ;
  • Les difficultés rencontrées ;
  • Le choix éventuel fait de formations spécifiques pour mener dans les meilleures conditions le projet doctoral (formations effectuées ou en projet).

Ce document pourra être bref (5 pages environ). Il est conçu pour être évolutif. Il pourra être affiné et complété d’une année à l’autre pour montrer l’évolution de la réflexion et l’avancement du travail. Le fait de joindre un ou plusieurs chapitres rédigés durant l’année en cours constituera un atout et pourra fournir au comité de suivi un élément d’évaluation très précieux.

Le suivi à mi-parcours : présentation(s) orale(s) de l’avancement de la thèse

Il a lieu à l’occasion des présentations de leurs travaux que les doctorants sont amenés à faire dans le cadre des séminaires de recherche, des journées de formation doctorale, des rencontres du réseau Théodoc. Il a vocation à préparer le candidat en vue de la soutenance.

Actualités