Search & Find
Accueil   >   Programme doctoral   >   2015-2016   >   Histoire des religions

Histoire des religions

20 novembre 2015, salle Pasteur, Palais Universitaire

Images et récits religieux : traduction ou trahison

"Représenter et transmettre un récit par l'image, la poésie voire la traduction comportent toujours un risque, celui de l'écart. Cet interstice peut produire l'harmonie grâce aux variations subtiles de l'accord, ou la dissonance, l'inconfort d'une relecture qui n'en est pas moins productrice de sens. C'est cet écart que certains qualifieront de traduction, d'autres de trahison, que nous souhaitons interroger. Les modalités de l'image, de la poésie et de la traduction seront explorées dans la perspective de leur transcription narrative."

Organisateurs
Pierre Keith, Faculté de théologie catholique de Strasbourg
Thierry Legrand, Faculté de théologie protestante de Strasbourg 

09.00 Conférence

Kyong Kon Kim, Faculté de théologie catholique de Strasbourg
La traduction du canon bouddhique entre l'exculturation et l'inculturation.

09.45 Conférence

François Boespflug, Faculté de théologie catholique de Strasbourg
Les images de la résurrection du Christ : traduction ou trahison ?

10.30 Pause

10.50 Conférence

Michele Cutino, Faculté de théologie catholique de Strasbourg
Les traductions chrétiennes en vers de la Bible (texte 1, texte 2)

11.35 Discussion sur les interventions de la matinée

12.00 Pause

13.45 Présentation et discussion de travaux des doctorants

Eran Shuali, Faculté de théologie protestante de Strasbourg
Les traductions contemporaines de la Bible : des questions pour l’historien des religions.

Daniela Scialabba, Faculté de théologie catholique de Strasbourg
Les traductions anciennes de la Bible : le cas du Ps 33 dans la LXX.

15.30 Ateliers de méthodologie - veuillez vous inscrire auprès du secrétariat de l'ED

Atelier 1 : Outils généraux de la recherche documentaire et bases de données pluridisciplinaires

Atelier 2 : Ressources électroniques en sciences religieuses accessibles à la B.N.U.