Search & Find
Accueil   >   Relations internationales   >   Thèses en cotutelle / codirection

Thèses en cotutelle / codirection

Cotutelle de thèse

La cotutelle de thèse permet de favoriser la coopération scientifique et la mobilité des doctorants. Cette procédure ouverte aux universités et établissements d'enseignement supérieur vise à instaurer et développer une coopération scientifique entre des équipes de recherche françaises et étrangères en favorisant la mobilité des doctorants.
Les candidats à une préparation de doctorat en cotutelle effectuent leurs travaux sous le contrôle et la responsabilité d'un directeur de thèse dans chacun des 2 pays concernés.

La préparation de la thèse s'effectue par périodes alternées entre les établissements intéressés selon un équilibre et des modalités définies dans la convention.
Les principes régissant la constitution du jury et la désignation de son président sont précisés par la convention. Le jury est composé sur la base d'une proportion équilibrée de membres de chaque établissement désignés conjointement par les établissements contractants et comprend, en outre, des personnalités extérieures à ces établissements. Le nombre des membres du jury ne peut excéder huit.

La thèse donne lieu à une soutenance unique.

Après soutenance de la thèse, les établissements contractants peuvent délivrer à l'étudiant, soit un diplôme de docteur qu'ils confèrent conjointement, soit simultanément un diplôme de docteur de chacun d'entre eux.

Un exemplaire de la convention en français est obligatoire, les autres exemplaires peuvent être dans la langue du pays partenaire. Les conventions sont établies par l’Ecole Doctorale.


Codirection

Une co-direction implique deux directeurs de thèse. C'est implicitement le cas dans les thèses préparées en co-tutelle. Cela peut également être le cas pour des thèses préparées dans le cadre d'une collaboration entre deux U.F.R. au sein de l'Université de Strasbourg ou dans le cadre d'une collaboration entre deux établissements français ou étrangers.
Les conventions de codirection sont établies par l’Ecole Doctorale.